Comment choisir son Solowheel en 2020 ?

Le solowheel (gyroroue ou monocycle électrique) est très pratique pour se déplacer en ville. Ses avantages ? Il allie souplesse et confort pour des déplacements quotidiens sans contraintes.

Si vous êtes intéressé par cet appareil de plus en plus prisé, voici les différents critères à prendre en compte au moment de choisir. En effet, la maniabilité, la puissance du moteur et la batterie varient d’un modèle à un autre. Face à tous ces choix, il n’est pas rare de se retrouver perdu.

Grâce à notre guide, soyez sûr de faire le bon choix pour profiter au maximum de votre solowheel lors de vos trajets urbains.

Solowheel pas cher et en promo en ce moment

Promo -36%Meilleure Vente n° 1 NINEBOT BY SEGWAY S2 Gyroroue Mixte Adulte, Blanc
Promo -9%Meilleure Vente n° 2 InMotion V10F Gyroroue électrique Mixte Adulte, Noir, Unique
Promo -5%Meilleure Vente n° 3 InMotion V5F Gyroroue Mixte Adulte, Noir, Unique

Comment choisir son solowheel : les principaux critères de choix

Le solowheel est un moyen de locomotion qui se compose uniquement d’une roue gyrostabilisée. Il n’y a ni commandes ni guidon. Vous avez donc les mains entièrement libres. Alors, comment choisir son solowheel ?

Plusieurs sortes de gyroroues sont commercialisées. Avant d’acheter un quelconque modèle, il est important d’analyser leurs caractéristiques principales. Les voici détaillées.

Le diamètre de la roue

La plupart des solowheels sont équipés d’une roue de 14″ ou 16″. Ces deux diamètres offrent un très bon compromis entre stabilité et maniabilité. Mais certains fabricants n’hésitent pas à proposer des modèles dotés de roues plus petites pour davantage de réactivité (10″ ou 12″). Pour bien choisir, prenez en compte votre taille : si vous êtes grand, optez pour une grande roue.

Acheter Solowheel

Bon à savoir : une grande roue est souvent équipée d’un pneu plus large. Même si ce critère n’est pas déterminant, notez que votre apprentissage sur une petite roue sera plus long.

La vitesse 

En général, la puissance des gyroroues est comprise entre 500 et 1 800 W. Cette puissance détermine « le niveau de nervosité » de la roue, surtout pour grimper les pentes.

Concernant la vitesse maximale, celle-ci varie de 18 à 25 km/h (il est impossible d’aller au-delà de la vitesse annoncée, car tous les monocycles électriques sont équipés d’un système de sécurité qui s’active dès lors que vous vous approchez de la vitesse maximale). Si votre parcours comporte de grandes lignes droites, évitez une roue trop lente, car une fois votre appareil apprivoisé, vous éprouverez rapidement la sensation de vous traîner.

La durée d’autonomie

L’autonomie varie de 10 à 120 km selon les modèles. Choisissez la durée en fonction de votre trajet.

Le poids de la roue

Ce critère ne doit pas non plus être laissé de côté. En effet, le poids de votre solowheel est déterminant dans la mesure où un moment ou à un autre, vous serez amené à porter votre gyroroue. Vous devez donc pouvoir la porter sans difficulté. En général, le poids varie de 10 à 20 kg. Si vous devez porter souvent votre solowheel, quelques kilos font toute la différence. Vérifiez donc le poids avant tout achat.

Les poignées

Certains modèles de monocycles électriques sont équipés d’une poignée télescopique permettant de tirer son équipement telle une valise. La poignée est donc trèsChoisir Solowheel pratique et appréciable puisqu’elle vous évite de porter votre solowheel lorsque vous faites une course. Au moment de choisir, à vous de voir si une poignée vous sera vraiment utile ou non.

Les équipements

Lorsque la roue arrive à court de batterie, manque de puissance ou atteint sa vitesse maximale, elle émet très souvent un bip sonore. Ce système est très pratique !

Autre équipement utile au quotidien : les LEDs indiquant le niveau de charge de la batterie au moment de la recharge.

Pour un maximum de visibilité, certains modèles sont dotés de lumière à l’avant et à l’arrière. Parmi les autres équipements, vérifiez que le repose-pied ne soit pas glissant et que ses dimensions soit assez grandes pour accueillir vos pieds. La hauteur des plateformes doit également être analysée : si elles sont trop basses, elles risquent de frotter le sol dans les virages et si elles sont trop hautes, elles nuiront à votre confort lors de vos arrêts.

Enfin, la majorité des monocycles électriques s’accompagnent d’une application mobile. Grâce à cette application, vous pouvez consulter sur votre smartphone le kilométrage, le niveau de la batterie, la vitesse… Certaines roues sont même dotées de haut-parleurs qui émettent les musiques de son téléphone.

Les meilleurs solowheels

Choisissez un solowheel de marque reconnue

Pour un moyen de locomotion fiable et de bonne qualité, il est essentiel de vous tourner vers une marque reconnue. Le pionnier de la gyroroue est l’enseigne Solowheel, réputée pour ses monocycles électriques robustes, mais à prix élevés. Parmi les autres marques proposant ce type d’équipements, vous pouvez retrouver Ninebot et Inmotion.

Vous êtes tenté par l’acquisition d’un solowheel ? Faites votre choix en vous aidant des critères mentionnés ci-dessus. Vous pourrez ainsi choisir un modèle répondant à vos attentes et à vos besoins.

Outre le solowheel, d’autres moyens se révèlent très pratiques pour se déplacer en ville :

Comment fonctionne un solowheel ? 

Une gyroroue est dotée d’un moteur dit gyroscopique, autrement dit qu’il peut aller dans tous les sens : en avant, en arrière, à droite et à gauche. Les éléments retrouvés sur une gyroroue sont :

  • Un moteur électrique
  • Une carte mère
  • Un lot assemblé de batteries rechargeables.
  • Des gyroscopes.
  • Des câbles.

Le but de la carte mère est de détecter l’angle d’inclinaison de l’appareil. Que vous alliez en avant, en arrière, vers la droite ou vers la gauche, la carte mère repère où vous souhaitez aller ! Dès qu’elle a détecté les angles, elle envoie les instructions au moteur qui va ajuster la puissance de l’appareil pour maintenir l’équilibre.

Avancer et freiner

Si vous souhaitez avancer ou freiner, le système va détecter si vous êtes penché vers l’avant ou vers l’arrière. Si votre mouvement est vers l’avant, ceci signifie que vous souhaitez avancer. A l’inverse, si vous êtes penché vers l’arrière, c’est que vous désirez aller vers l’arrière.

La sécurité

Sur un solowheel, la sécurité est assurée. En effet, les gyroroues sont dotées d’une option « tiltback » qui s’active lorsque vous vous approchez de la vitesse maximale de votre appareil. Dans une telle situation, la gyroroue va modifier l’assiette de la roue pour vous pousser à freiner.

Achat Solowheel

Où utiliser une gyroroue ? 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les solowheels peuvent s’utiliser sur de nombreux types de terrains. En effet, leur large roue et la puissance de leur moteur leur permettent de rouler facilement sur la route ou l’herbe. Sur les pavés, il est également possible de l’utiliser, mais si les chemins sont en mauvais état, l’utilisation de la gyroroue peut devenir désagréable, voire dangereuse. Si vous envisagez de rouler sur le sable, oubliez cette idée, car le sable peut endommager le système mécanique de votre appareil.

Comment utiliser une solowheel ? 

Comme vous avez pu le voir, l’usage d’un solowheel se fait avant tout grâce à l’équilibre : si vous vous penchez vers l’avant, vous avancerez et si vous vous penchez vers l’arrière, vous irez vers l’arrière. Pour vous arrêter, il faudra vous mettre en « station droit » sur le repose-pieds. La roue s’arrêtera alors.

Conseils pour bien l’utiliser

Maîtrisez votre solowheel

L’utilisation de cet appareil n’est pas difficile, mais sa maîtrise demande de la souplesse et de la patience. Quelques jours sont nécessaires pour que vous vous sentiez bien et en sécurité sur votre appareil. Pour appendre à maîtriser votre solowheel, il est préférable d’en faire 20 minutes tous les jours plutôt que deux heures en une seule fois. Et si vous pouvez être accompagné, c’est encore mieux. Certains fabricants proposent des formations qui permettent d’acquérir plus facilement les bases. N’hésitez pas à vous renseigner et à participer à une formation si une vous est proposée. Celle-ci pourrait vous être grandement utile !

Assurez-vous du bon gonflage du pneu

Le pneu de votre solowheel se dégonflera avec le temps. Pour éviter de rouler sous-gonflé, pensez à vérifier sa pression régulièrement. C’est essentiel pour garder une roue ferme.

Adoptez une conduite souple

Lors de l’utilisation de votre gyroroue, adoptez une conduite souple. Essayez d’anticiper au maximum les obstacles et accélérez progressivement. Soyez également attentif au comportement de votre roue. Si vous constatez qu’elle produit des saccades ou qu’elle se redresse de manière anormale, c’est probablement que votre batterie est vide ou presque. Face à une telle situation, ne forcez pas, mais rechargez-la.

Quels sont les avantages d’une gyroroue ? 

Le solowheel est un moyen de déplacement ludique qui se révèle très utile pour se déplacer, en particulier en ville. Avec un tel moyen de locomotion, fini les embouteillages et les longues minutes à chercher une place de parking. Avec une gyroroue, vous pouvez vous déplacer aisément et vous faufiler facilement entre les différents obstacles que vous pouvez rencontrer sur votre chemin. Avec un solowheel, vous pourrez donc gagner un temps considérable !

Au-delà de l’aspect pratique, ce mode de déplacement permet de réaliser des économies intéressantes : avec un tel moyen de déplacement, il est inutile de faire le plein de carburant. Autre avantage : la gyroroue est écologique.

Comment entretenir sa gyroroue ? 

Entretenir sa gyroroue est essentiel pour l’utiliser sur le long terme. Un bon entretien passe par plusieurs étapes :

  • La révision une fois par an : cette étape est importante pour assurer votre sécurité. Les points à vérifier lors de la révision sont : l’état général de la solowheel,Solowheel l’état de la batterie, la pression du pneu, le jeu des accouplements moteur, le serrage des différentes vis… Rien ne doit être laissé au hasard. Tout doit être vérifié avec attention ! Lors de cette révision annuelle, un nettoyage intérieur de votre appareil doit également être effectué.
  • Regonfler le pneu une fois par semaine : la vérification de la pression du pneu doit être vérifiée toutes les semaines. Et pour cause ! Rouler avec un pneu sous-gonflé est synonyme de crevaison. Concernant la pression idéale, celle-ci dépend du modèle. Pour la connaître, référez-vous à la notice incluse avec votre appareil.

En plus du risque de crevaison, une mauvaise pression n’est pas sans risque : votre solowheel sera difficile à manier, voire incontrôlable.

  • Vérification de la roue après chaque sortie : après chaque utilisation, analysez la roue de votre gyroroue. Les éléments à vérifier sont : le serrage des vis et la coque pour repérer d’éventuelles traces de chocs. Pensez aussi à nettoyer les parties sensibles de votre appareil, à savoir la jante et le garde-boue. Attention ! Ne plongez jamais votre solowheel dans l’eau. Et si vous faites une chute, le mieux est d’envoyer votre appareil en révision pour être sûr que tout fonctionne correctement.
  • Prenez soin de la batterie tous les jours. Un bon entretien de la batterie passe par ces différentes règles :
    • Ne laissez pas a batterie se décharger entièrement.
    • Attendez qu’il reste entre 20% et 30% de batterie avant de la recharger.
    • Ne rechargez pas la batterie tout de suite après votre sortie. Attendez une heure pour éviter une surchauffe.
    • Utilisez uniquement le chargeur d’origine. Si vous avez besoin d’un second chargeur, prenez exactement le même.
    • Evitez de l’exposer trop longtemps à la chaleur ou au contraire, à des températures trop froides.

Si vous n’utilisez pas votre solowheel pendant une certaine période (en hiver, par exemple), quelques gestes sont à mettre en place pour protéger votre appareil :

  • Retirez la batterie de votre gyroroue et rangez-la dans un lieu sec à température ambiante.
  • Protégez votre gyroroue de la poussière. Pour cela, utilisez un tissu ou une housse.
  • Chargez la batterie entre 30% et 60% au moment de la stocker.
  • Pensez à mettre en route votre appareil une fois par mois minimum.
  • Ne laissez pas votre batterie se décharger complètement (ceci peut aller très vite en cas de basses températures).

Pour gagner du temps dans vos déplacements en centre-ville, le solowheel est un appareil idéal et très pratique. De plus en plus tendance, il permet de rejoindre sa destination facilement et sans se soucier des éventuels embouteillages. Avec un tel appareil, réalisez également de belles économies : vous n’avez plus besoin de faire le plein de carburant ou de payer une place de parking pour stationner.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un solowheel, référez-vous aux critères de choix donnés dans cet article. Vous êtes ainsi sûr de réaliser un bon investissement !

Pour tout savoir sur les nouveaux moyens de locomotion, cliquez ici.